Bien dormir : 14 astuces pour retrouver le sommeil

4
Temps de lecture estimé : 4 minutes

On le sait bien, on retrouve deux types de personnes le soir : ceux qui s’endorment en une fraction de seconde et ceux qui restent dans leur lit les yeux grands ouverts plusieurs heures sans trouver le sommeil. Si vous vous trouvez dans le deuxième cas et vous , voici quelques conseils pour bien dormir qui vous prouveront qu’en changeant quelques habitudes simples on peut facilement se réconcilier avec Morphée !

Dans la journée

Les excitants : seulement jusqu’à midi

Vous avez du mal à vous endormir ? Attention aux boissons stimulantes. Les effets de la caféine, contenue dans le thé, le café et le Coca, peuvent persister jusqu’à 6 heures. Mais c’est également un bon moyen de perdre du poids rapidement contrairement aux croyances populaires. Après 14h, redécouvrez les tisanes.

L’art de la sieste

La sieste détend et vous évite de passer la journée à lutter pour garder les yeux ouverts, en buvant café sur café. Mais vingt minutes suffisent, et avant 15h. Vous verrez : cette courte déconnexion fait des miracles.

Le lit : pour dormir, pas pour travailler

Les rituels pour endormir les bébés fonctionnent aussi sur les adultes ! Associez l’heure du coucher à des gestes habituels qui vont conditionner votre organisme : se brosser les dents, lire quelques minutes sous la couette… Le lit doit être lié au sommeil, pas aux dossiers en retard.

Avant d’aller se coucher

Un rythme régulier

Essayez de vous lever et de vous coucher à peu près toujours aux mêmes heures, disons avec une heure de marge, y compris le week-end. Un décalage horaire Paris-Moscou tous les dimanches, c’est fatigant.

A l’écoute de son train du sommeil

Apprenez à écouter vos signes de fatigue. Le petit train du sommeil passe à peu près toutes les heures et demie. Ne le ratez pas. Les yeux qui piquent, des bâillements, du mal à se concentrer ? Direct au lit !

Silence, on dort

Préparez toute la famille au sommeil : baissez les lumières, éteignez écrans et smartphones, parlez plus bas. Dans la chambre, faites la chasse aux sources de bruits et de lumières parasites : ronronnements d’appareils, de chats…

Les aliments du sommeil

Dînez léger : les graisses et protéines demandent un lourd travail de digestion qui élève la température du corps. L’alcool donne un sommeil de mauvaise qualité. Privilégiez les salades, soupes, et aliments riches en mélatonine ou en tryptophane (son précurseur) : raisin, noix, riz, tomates, gruyère.

Préparer votre chambre

Orientation du lit et choix de la literie

Pour réussir à mieux dormir, l’orientation de la tête de lit est plus important que ce que vous ne pourriez penser. Par exemple, les sommiers fixes sont plus recommandés que les sommiers électriques pour dormir dans de meilleures conditions. Au fait avez-vous changé votre matelas dans les 10 dernières années ? Car pour mieux dormir il ne doit pas être trop mou, trop dur ou trop usé.

Aérer la pièce

Les températures changent selon les saisons mais il faut savoir que la température idéale pour bien dormir est de 18°. N’oubliez donc pas de régler votre chauffage ou la climatisation avant d’aller vous coucher.

Dormir dans le noir complet

On l’oublie souvent quand on est habitué à dormir les volets ouverts par exemple, mais l’obscurité est notre premier allié et favorise le sommeil. N’oubliez donc pas de fermer les rideaux de votre chambre afin de ne pas avoir de rayons de lumière qui vous empêcheront de dormir ou vous réveilleront trop tôt le lendemain matin.

 Une fois dans son lit

Repérer sa position spéciale dodo

Juste avant de plonger dans le sommeil, quelle position prenez-vous instinctivement ? Sur le dos, le ventre, en chien de fusil ? Adoptez-la dès le début et concentrez-vous sur votre souffle : vous gagnerez du temps.

L’astuce du coussin

Si vous dormez sur le côté, pour éviter de vous faire mal aux articulations, testez le coussin entre les jambes, entre cuisses et genoux : c’est extra-confortable.

Dehors les quatre-pattes

Votre minou, votre chien sont adorables, mais n’ont pas leur place dans votre chambre. Ils ne seront pas malheureux si vous les habituez à dormir dans une pièce plus éloignée. leurs petits bruits nocturnes occasionnent des micro-réveils perturbateurs.

Bouger plutôt que s’énerver

Rien à faire : Morphée fait la tête. Plutôt que d’essayer de vous forcer à dormir, en pensant que vous n’y arrivez pas, et que demain vous serez épuisés, et qu’il est déjà une heure, et que… Stop ! Levez-vous, allez lire un moment tranquillement pour déconnecter votre moulin à pensées en attendant le prochain train. Ou profitez-en pour préparer vos prochaines vacances, pourquoi pas ?

Conclusion

Si vous avez des nuits difficiles, de nombreux facteurs sont externes comme la literie ou encore vos animaux de compagnie qui peuvent vous empêcher de dormir paisiblement. En revanche, pour gagner plusieurs heures de sommeil par nuit, il suffit de changer quelques habitudes très simples et d’améliorer votre environnement et votre alimentation pour que votre métabolisme soit dans les meilleures conditions possibles lorsque vous allez vous coucher chaque soir.

Vous connaissez d’autres astuces pour bien dormir ? N’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire !

4 commentaires

  1. Merci pour tout ces petits conseils que je vais m’empresser de tester afin de ne plus avoir la sensation d’être fatiguée en permanence.

  2. Merci pour cet article et ces conseils précieux ! Depuis peu, le soir je bois une infusion avant de m’endormir et je dois dire que cela fait effet sur moi ! 😀

Poster un commentaire