Comment investir dans une place de parking ?

0
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Investir dans une place de parking peut s’avérer être une bonne idée dans la mesure où on sait bien s’y prendre. On pourrait facilement faire 6 % à 12 % de rendement (ce qui est très bien pour l’immobilier). Pour pouvoir tirer parti de ce placement, cet article vous apprendra les astuces à connaitre et les pièges à éviter.

Investir dans une place de stationnement

Si vous choisissez d’investir dans un garage ou une place de parking, sachez que la rentabilité sera directement liée au prix d’achat. Ce prix varie en fonction de l’emplacement (quartier, commune, problèmes de stationnement, etc). En Île-de-France, le prix peut atteindre les 60 000 € dans des coins comme le Marais contre 15 000 € hors de Paris. Investir dans un parking situé près d’un immeuble ou dans une localité où la demande est forte est donc gage de réussite puisque les places de stationnement auront plus de chance d’être louées.

Cependant, comme pour les logements, le locataire verse un loyer au propriétaire qui a pour obligation de le déclarer comme étant un revenu foncier. En terme d’investissement, il est donc important de prendre en compte le prix de l’emplacement et sa valeur locative afin de déterminer son rendement.

Choisir un bon emplacement

Comme tout investissement immobilier, la différence se trouve au niveau de l’emplacement. Le prix d’achat, le prix de la location et le rendement dépendent de ce t aspect. On doit donc privilégier les meilleurs emplacements. Si l’on investit dans un parking on privilégie le centre-ville ou une localité à forte demande. À noter que, même à l’intérieur d’un parking, les prix peuvent varier en fonction du positionnement. De même, les boxes fermés ont la particularité d’être beaucoup plus chers, car ils offrent plus de sécurité que les places de parking classiques.

Comment acheter sa place de parking ?

Pour commencer, il faut privilégier les annonces de particuliers, car ils permettent d’acquérir le bien beaucoup moins cher. Cet investissement demande une certaine somme, mais en passant par des intermédiaires (démarcheurs, agences immobilières), le coût d’achat peut s’alourdir. On ne le répétera jamais assez, privilégiez les annonces de particuliers à celles des agences.

On peut retrouver les annonces des particuliers dans le journal de votre commune, mais aussi en explorant internet. Ainsi, on pourra avoir recours à des sites tel que : Entreparticuliers.com, Pap.fr, Paruvendu.fr ou encore Monsieurparking.com. Penser aussi à consulter les sites des ventes aux enchères de même que ceux des chambres de notaires.

Que faut-il faire avant d’accepter un compromis ?

Que faire dès lors qu’on a trouvé la place de stationnement qui convient ? Tout d’abord, il ne faut pas se précipiter vers la conclusion d’un accord de vente. Comme dit plus haut, il faut prendre la peine de déterminer approximativement le rendement net de cet investissement.

Pour investir dans un parking, il faut consulter des experts afin de s’ assurer de la pertinence de l’opération en analysant le marché pour estimer le coût du loyer. Une fois estimé, il faut le prendre en compte et déduire les charges de copropriété, la prime d’assurance et la taxe foncière, ainsi que les frais de gestion pour calculer le rendement. Ce n’est qu’après cette étape que l’on saura s’il faut signer le compromis ou s’il faut le rejeter. Tout dépendra donc du rendement estimé. Vous pouvez, explorer Seloger.com ou encore Logic-immo.com pour améliorer vos connaissances du marché immobilier proche de votre achat potentiel.

Voilà de façon concrète l’essentiel à retenir avant de se lancer dans un investissement immobilier de ce type. En suivant ces conseils, vous tirerez votre épingle du jeu et investirez au mieux dans une place de parking.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour investir dans le stationnement ?

 

Poster un commentaire