Comment résilier son forfait mobile Bouygues ?

1
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Factures élevées, configuration de services non désirés, ou encore offre intéressante diffusée par un autre opérateur qui vous séduit… voilà autant de raisons qui conduisent à résilier leur forfait mobile Bouygues. Si l’opération en elle-même paraît simple, cela exige cependant de prendre en compte plusieurs paramètres. Voici un guide pour vous aider pas à pas dans ce processus.

La lettre de résiliation

Il existe deux types de forfaits mobiles chez l’opérateur Bouygues Télécom : les forfaits sans engagement et les forfaits avec engagement. Pour mettre fin à votre forfait avec engagement, vous devez envoyer à l’adresse de votre opérateur une lettre de résiliation. Il est capital que votre courrier de résiliation soit envoyé avec accusé de réception. En effet, cela sert de point de repère pour le calcul des frais afférents à votre résiliation.

Les frais de résiliation

De façon générale, une demande de résiliation de votre forfait mobile Bouygues implique le paiement de frais de résiliation, lorsque votre requête intervient avant l’expiration de votre période d’engagement. Cette dernière varie généralement entre 12 et 24 mois.

> Astuce → Pour changer d’opérateur sans vous ruiner, consultez nos meilleures offres promotionnelles Orange, SFR, Free ou encore Sosh.

Le principe de détermination de cette redevance est parfaitement encadré par la loi Châtel. Ainsi, lorsque votre demande de résiliation intervient dans les 12 premiers mois de votre engagement, vous devrez payer la totalité des mensualités restant jusqu’à la fin de l’engagement. En revanche, lorsqu’elle survient jusqu’au 24e mois, vous n’aurez qu’à vous acquitter du quart de ces frais.

Enfin, lorsqu’il s’agit d’un forfait sans engagement ou que votre période d’engagement n’est plus valide, vous ne paierez pas de frais. Vous pourrez résilier votre forfait mobile Bouygues simplement lorsque vous en ressentirez le besoin.

Conserver son numéro après avoir résilié un forfait mobile

Lorsque vous envisagez de résilier votre forfait mobile pour vous engager avec un autre opérateur sans pour autant devoir changer de numéro, le processus devient beaucoup plus simple. Dans ce cas, on parle de portabilité.

La nouvelle législation relative à la portabilité du numéro veut qu’un Relevé d’Identité Opérateur (RIO) soit affecté à chaque contrat de téléphonie mobile. Pour connaître cet identifiant constitué de 12 caractères, il vous suffira de composer le 3179 à partir de votre mobile et de lancer l’appel. Vous recevrez ensuite par serveur vocal et SMS votre RIO. Pour résilier votre forfait mobile Bouygues, vous n’aurez plus qu’à transmettre simplement votre RIO à votre nouvel opérateur, et ce dernier se chargera du reste. Pensez à demander votre RIO avant même d’entamer le processus de résiliation de votre forfait.

Si toutefois vous oubliez de le demander à Bouygues Telecom avant la suppression de votre forfait mobile, ce n’est pas grave. En effet, Bouygues Telecom a l’obligation de conserver votre numéro en quarantaine après votre résiliation, ce qui vous donne la possibilité de toujours l’avoir. Pour cela, composez le 0800 943 943 via n’importe quelle ligne.

Des exceptions au paiement des frais de résiliation

Comme le veut le dicton, l’exception confirme la règle. Ainsi, il existe des situations où résilier son forfait mobile Bouygues n’entraîne pas de frais de résiliation. Ces cas se résument entre autres à :

  • Un manquement au contrat mobile par Bouygues Telecom ;
  • Un handicap ou une hospitalisation nécessitant un arrêt de travail de plus de trois mois, ne permettant plus d’utiliser le forfait mobile Bouygues Telecom ;
  • Un chômage découlant d’une rupture de CDI
  • Une incarcération dans un établissement pénitentiaire pendant plus de trois mois
  • Des difficultés financières entraînant une notification de recevabilité en Commission de Surendettement des particuliers
  • Un déménagement dans une zone non couverte par Bouygues Telecom ou un voyage de longue durée sur l’étranger
  • Un échec de la portabilité du numéro dû à l’opérateur. Dans ce cas, vous devrez adresser à votre opérateur, dans les 12 jours suivant l’échec de la portabilité, un courrier pour résilier votre forfait mobile Bouygues
  • Une absence d’internet mobile pendant deux semaines consécutives, dans le mois suivant la mise en service du forfait mobile
  • Un décès du titulaire du forfait mobile.

Voilà donc tout ce que vous devez savoir sur la résiliation de forfait mobile chez Bouygues. Avant d’engager ce processus, n’oubliez pas demander votre code RIO et aussi d’adresser une lettre de résiliation à votre opérateur.

Et vous, avez vous des conseils pour résilier son forfait mobile Bouygues ?

Pour ne louper aucun bon plan ou article, suivez-nous sur FacebookInstagram et Twitter !

Un commentaire

Poster un commentaire