Comment bien choisir son soutien-gorge ?

2

Un bon maintien et un bon soutien-gorge sont primordiaux pour mettre en valeur sa poitrine. Encore faut-il savoir quel modèle choisir en fonction de sa morphologie ? Découvrez dans cet article quelques pistes pour savoir comment choisir un soutien gorge qui vous correspond.

Connaître sa taille de soutien gorge

80% des femmes ne connaissent pas leur taille de soutien-gorge, par manque d’information et de conseil… Tout d’abord, lorsque vous allez dans une boutique de lingerie, n’hésitez pas à demander à une conseillère de mesurer votre taille.

> Astuce → Retrouvez les meilleures réductions Etam, UndizPrincesse tam.tam, Infinie Passion, Intimissimi, Darjeeling … sur notre page dédiée à la lingerie pas cher

Mesurer son tour de dos 

La première étape pour connaître parfaitement sa taille de soutien-gorge est de mesurer son tour de dos (ou dessous de poitrine). À l’aide d’un mètre-ruban, mesurez votre tour de dos. Tenez vous bien droite à la verticale, positionnez bien le mètre-ruban en dessous de votre poitrine et assurez vous qu’il n’est ni trop lâche ni trop serré, qu’il repose bien à plat juste en dessous de votre poitrine et surtout que la mesure se fait bien à l’horizontal (surtout autour du dos). Référez-vous au tableau ci-dessous pour connaitre votre tour de dos.

Mesurer son tour de poitrine

Contrairement à l’étape précédente, où l’on a eu à mesurer le dessous de poitrine, il faudra maintenant mesurer le tour de poitrine là où elle est la plus généreuse, le mètre-ruban bien tendu horizontalement. Cette mesure permet d’obtenir sa taille de bonnet. La différence signifie l’écart entre les centimètres du tour de dos et du tour de poitrine, c’est cette différence qui vous donnera la taille du bonnet.

N’oubliez pas de régler vos bretelles à chaque fois que vous portez un soutien-gorge. De plus, il faut avoir en tête que le corps peut évoluer. Un soutien-gorge qui allait bien il y a quatre ans n’est peut-être plus à la bonne taille aujourd’hui. Pensez à vous mesurer « régulièrement ».

Choisir un modèle de soutien-gorge adapté

Il faut d’abord que vous sachiez que la morphologie diffère d’une femme à une autre. La taille de la poitrine et la structure des seins sont particulières chez chaque personne, d’où la pertinence de savoir dans un premier temps quelle est sa forme de poitrine. C’est en fonction de ces connaissances qu’il faudra choisir son soutien-gorge. De plus, certains types de sous-vêtements sont plus adaptés aux petites tailles. Des dessous adaptés à ses formes physiques peuvent permettre d’éviter certains problèmes de santé dus à un mauvais entretien des seins.

Voici un récapitulatif des formes de soutiens-gorge 

Pour savoir si un modèle est bien adapté, il faut veiller à ce que les seins remplissent les bonnets sans les déborder. Si le bonnet est trop petit, il faut prendre une taille supérieure. De même, si le bonnet bâille ou s’il y a encore de la place, il faut bien replacer les seins de façon à les ajuster. Si c’est toujours pareil, il vaut mieux prendre une taille plus petite. Pour choisir son soutien-gorge adéquat, il faut maintenant s’assurer que la structure du soutien-gorge est suffisamment parfaite pour un confort acceptable. Il faut qu’il soit plaqué contre la peau. Il est aussi important que l’ensemble soutienne parfaitement les seins. Assurez-vous que la bande située dans le dos est stable et qu’il ne bouge pas. Evitez de porter le même soutien-gorge tous les jours, le mieux, c’est d’en avoir plusieurs et de les varier.

Passer à l’essayage 

Ce n’est qu’une procédure de vérification qui consiste à s’assurer que le modèle essayé est parfait. Vous devez savoir qu’il ne faut pas l’agrafer à l’envers. Positionnez le système de fermeture sous les seins pour ensuite le tourner vers l’arrière. Maintenant, il faut se pencher en avant, afin d’avoir la possibilité de bien placer ses seins dans les bonnets. Enfin, il faut agrafer le soutien-gorge dans le dos, avec le premier ou le le deuxième cran. Le soutien-gorge doit être horizontal dans le dos et ne doit en aucun cas remonter.

Désormais, vous avez toutes les clés en main pour revêtir le soutien-gorge parfait. Dernier conseil, n’oubliez pas d’adapter votre soutien-gorge à votre tenue. Un bon soutien-gorge est un soutien-gorge qui ne se voit pas.

Cet article était utile ? Partagez vos astuces pour un soutien-gorge parfait !  

2 commentaires

  1. C est un éternel problème de trouver le bon soutien-gorge adapté parfaitement…meme galère pour le maillot de bain…pour un prochain article

Poster un commentaire